Bzzz… Ça bourdonne, ça fredonne !

Entre la baisse de la pollution et les beaux jours, la Nature nous offre un magnifique spectacle : fleurs, animaux, insectes… tous sont en effervescence !

Avec cette pause inattendue, nous avons la chance de prendre le temps d’observer cette beauté qui nous entoure. Pour une fois, nous avons l’occasion de suivre au jour le jour l’émergence d’un bourgeon, la pousse d’une plante, la naissance d’une fleur…

 

Une renaissance rendue possible grâce à des petits champions, pas plus gros qu’un ongle : les butineurs !

« En butinant, ces insectes se chargent de pollen, une poudre jaune d’or qui contient les cellules reproductrices mâles des fleurs(…) Au total, plus de 80% des plantes à fleurs, et environ un tiers de nos aliments, dépendent de ces insectes. » Marie Lescroart, Je Jardine les pieds sur terre.

A nous de les remercier en construisant pour eux des HÔTELS A POLLINISATEURS.

Pour ça rien, de plus simple, suivez le guide !

  1. Placez des cartons de rouleaux de papier toilette, ou de sopalin, dans une caisse en bois posée sur la tranche (type caisse de vin).
  2. Remplissez les uns de feuilles de carton ondulé enroulées, les autres de tiges à moelle tendre (sureau, ronce, rosier…), d’argile, d’herbe sèche, de glands de chêne, de mousse…
  3. Pour combler les trous entre les cartons, ajoute des bûchettes percées de trous de 2 à 10 mm de diamètre ou des morceaux de pots de fleurs cassés, empilés.
  4. Placez l’hôtel à insectes à l’abri des vents forts, orienté face au soleil du début de journée, posé un peu en hauteur pour le protéger de l’humidité. Si vous avez un jardin, installez le proche des plantes productrices de pollen (pommier, marronnier, bruyères, lierre grimpant…)

Extrait de l’album  Je Jardine les pieds sur Terre de Marie Lescroart et Nicolas Gouny, Editions du Ricochet, 2019.